15 jours en Patagonie

Notre parcours en 15 jours : Buenos Aires => 🚍 => Puerto Madryn => ✈ => El Calafate => 🚍 => Puerto Natales => 🚍 => Punta Arenas => ✈ => Santiago => 🚗=> Vina Del Mar

Atterrissage à Buenos Aires où nous restons 2 jours et demi, ville sympa à découvrir en ville étape (Article reportage photos de la ville sur notre blog).

Buenos Aires => Puerto Madryn

Après 18 h de bus, nous sommes arrivés à Puerto Madryn accueillis par les chiens à la gare routière (Ils sont partout!). Il est aussi possible et plus rapide d’y venir en avion en atterrissant à Trelew, mais le billet était vraiment trop cher.

Les sièges de la classe « Cama » s’inclinent à 150 degrés. On n’est pas mal pour dormir. Les enfants ont été sages.

Step 1 : Puerto Madryn (26 au 30 nov)

Read more hidden text

Puerto Madryn est une petite ville de bord de mer de 60 000 habitants perdue dans la step de Patagonie.

Le tourisme est l’attrait principal de la ville (avec l’aluminium et la pêche).

La ville est agréable et respire une bonne qualité de vie. Il y a des petites boutiques sympathiques, (même plus stylées et agencées qu’à Buenos Aires), des agences de voyages, une vingtaine de bars et restos. Ils ont le même rythme qu’en Espagne, la ville est déserte entre 13 et 16h et les commerces ré-ouvrent jusqu’à 20h30. C’est animé assez tard le soir, d’autant plus que la nuit tombe vers 22h30.

La spécialité culinaire de coin est l’escalope milanaise. Les portions sont très copieuses et les prix très intéressants. Compter 6,5€ pour une pièce de bœuf cuite à merveille recouverte d’une tranche de jambon avec 2 œufs à cheval, de la salade et frites maison 😅 Un verre (bol) de vin : 1,5€. BON AP!

Il est quasi plus intéressant d’aller au resto que de faire les courses.

Nous sommes choqués de ce que mangent les gens : que des chips, gâteaux apéro aux goûts de hot dog, pizza toute la journée. Ils boivent des soda fluo avec de la friture aux repas. On ne trouve pas beaucoup de variétés dans les restos, c’est toujours pâtes-pizza-salade ceasar-… et idem dans les supermarchés, le choix est restreint. C’était pareil au Mexique. => mon petit coup de gueule !!!

Nous logeons 4 nuits dans l’auberge de jeunesse, El Gualicho hotel: très bien ! C’est propre avec une ambiance sympa, 44€ la nuit pour une chambre 4 lits.

Notre séjour à Puerto Madryn :

Jour 1: Excursion à Punto Tombo voir les pingouins

Jour 2: Excursion à la Péninsule Valdés voir les baleines

Jour 3: Grasse mat ! footing, ballade, …

Il y a beaucoup d’agences de voyage dans la ville qui proposent toutes sortes d’excursions. Pour en avoir comparer 2, les tarifs étaient les mêmes.

Excursion à la rencontre des pingouins de Punto Tombo

Excursion de 8 à 17h. Un mini-bus vient nous chercher à l’hôtel. Confort ! Nous avons 3h de route pour arriver à Punto Tombo.

Sur la route, nous voyons des guanacos (lamas de patagonie), moutons, chevaux, des maras.

Il y en a plus d’1 million de Pingouins de Magellan comptabilisé à cet endroit et 35 000 nids. Ils arrivent en Septembre pour repartir vers l’Antarctique en Mars.

Il paraît que la Patagonie comprend plus de pingouins que d’habitants !

————————————————-

Ce que nous avons appris sur les pingouins 🐧: Les mâles arrivent 15 jours avant les femelles en septembre. Une fois trouvé leur compagne, ils restent fidèles toute leur vie. Adultes à partir de 3 ans, les mâles séduisent leur future partenaire par une danse rituelle: un ballet. Madame doit accepter la danse. Si celle-ci n’aime pas, monsieur doit aller se trouver une nouvelle partenaire. La gestation dure 45 jours et les femmes pondent toujours 2 oeufs et couvent pendant 35 jours. Les parents nourrissent leurs progénitures et c’est au bout de 3 mois que les petits peuvent aller à l’eau et se préparer pour la migration de Mars. A partir de Mars, ils passent 6 mois dans l’eau et font plus de 10 000 km pour aller dans l’Antarctique puis remonter jusqu’aux côtés brésiliennes et descendre à Punto Tombo pour Septembre. Les couples reviennent tous les ans, au même endroit DANS LE MÊME NID que l’année passée. Cela a été vérifié en baguant les pingouins et étiquetant les nids.

🐧 🐧 🐧

———————————————————

La promenade dure environ 1h30 aller-retour à observer ces petites créatures trop mignonnes. Il y a des petits sous leur mère, nous voyons des bagarres, certains reviennent de l’eau pour nourrir les petits… Ils ne sont pas peureux, on pourrait même les toucher mais interdiction bien sûr.

En fin de journée, nous nous arrêtons au village de Gaiman, un village colonisé par les Gallois en 1865. Sans grand intérêt à notre goût mis à part une petite ballade dans la nature en attendant ceux qui sont allés boire un thé dans une maison typique (où est allée Lady Diana il paraît!)

Pour ceux que ça intéresse, les tarifs de l’excursion: 46€ par personne (moitié prix pour enfant -16 ans et gratuit pour enfant de 2 ans) + 9€ par personne (idem pour les mineurs) pour l’entrée dans la zone protégée.

Excursion dans la péninsule Valdés :

Une de nos plus belles journées !

Excursion de 8h à 18h

La péninsule est un endroit protégé, patrimoine mondiale de l’Unesco. Les animaux se baladent en totale liberté sans danger. Nous voyons beaucoup de guanacos, ils traversent les routes.

Nous avons commencé par le spot de Punta Norte, voir les otaries et lions de mer. La côte est magnifique, ils sont nombreux à se dorer au soleil !

C’est ici, à cet endroit précis que les orques ont une technique de chasse unique au monde : Ils s’échouent sur la plage à marée haute pour chasser les petits phoques. Nous guettions avec impatience pour voir la scène, un peu glauque mais c’est la loi de la nature à l’état pur. Aucun orque à l’horizon.

Photo (pas de nous) :

Quelques kilomètres plus loin, à Caleta Valdès, est regroupée une colonie de pingouins. La plupart sont au bord de l’eau à regarder l’océan. C’est super mignon. Là aussi, il se peut qu’il y ait des orques. R.A.S

Enfin, 3eme lieu, à Punta Delgada, une pointe de rochers, remplie de lions de mer et nous les apercevons… ! Ils sont là! Un groupe d’orques à l’affût de leur festin. On reconnaît leur grand aileron particulier. Avec nos jumelles et zoom de téléphone, nous arrivons à bien les apercevoir. Ils sont toute une bande. Des oiseaux virevoltent au-dessus d’eux. Ce sont les pires prédateurs des mers. Ils peuvent attaquer des requins et baleines !

Après être restés un petit moment près de cette pointe, ils s’éloignent doucement en longeant la côté et nous suivons leur chemin en avançant sur la côté en mini bus.

Nous mangeons notre sandwich face à eux. Magique !

En premier plan dans la step, nous apercevons une carapace se déplacer : un tatou qui se ballade. Magique encore !

L’après-midi se poursuit à Puerto Piramides, pour embarquer à la rencontre des baleines.

Puerto Piramides est le seul village de la péninsule, comptant 600 habitants qui ne vit que des excursions en bateau pour observer les baleines. La rue principale est très sympa et à son bout, une belle plage avec un littoral assez exceptionnel : une roche couleur sable qui fait penser au littoral de Oman.

Nous serions bien restés une nuit à cet endroit qui parait très apaisant. Pour cela, il aurait fallu venir en voiture de location.

Nous en avons pris plein les yeux à voir une baleine et son baleineau faire des bons, taper de l’aileron. A l’horizon, nous apercevons d’autres baleines montrer leur queue ou souffler. Elles doivent adorer ce lieu pour être si nombreuses !

Nous avons eu de la chance de pouvoir faire cette ballade qui n’est pas toujours possible à cause de la météo. il y a beaucoup de vent dans la région et les sorties en bateau sont souvent annulées.

Nous avons lu sur des blogs que les baleines pouvaient s’observer des plages près de Puerto Madryn (Playa Canteras, …). Je ne sais pas si c’est aussi extraordinaire que de les voir de si près en bateau. Franchement, c’est à faire ! On recommande.

Les tarifs de l’excursion :

Journée sur la péninsule Valdés: 60€ par personne.

Entrée dans la péninsule Valdés: 13 €.

Excursion en bateau voir les baleines: 42€ par personne.

(moitié prix pour enfant -16 ans et gratuit pour enfant de 2 ans).

Nous, qui ne sommes pas trop attirés par les excursions en groupe, sommes ravis et recommandons vivement ces deux journées exceptionnelles. Nous ne regrettons pas d’avoir pris l’excursion au lieu de louer une voiture, ce qui nous permet d’aller, en une journée, aux points stratégiques de la péninsule pour voir les animaux.

Pourquoi :

+ Mieux que de louer une voiture car évite la fatigue de conduire. Il y a de la route et elles sont monotones.

+ Pour arriver à Punto Tombo et dans la péninsule Valdés, les routes ne sont pas goudronnées et abîment les voitures. Je n’imagine pas les impacts de cailloux sous le plancher du minibus ! Il y a des risques de crevaison.

+ Nous avons eu des infos intéressantes du guide (en espagnol ou anglais).

+ Nous allons aux endroits où il faut aller, sans perdre de temps et sans se tromper de route.

Un moins :

– On serait bien restés des heures à observer les phoques, les orques et le temps est forcément limité pour pouvoir voir le maximum de choses.

Step 2 : El Calafate (30 nov au 2 dec)

Normalement, la suite de notre programme était Puerto Deseado pour aller voir sur une île, les rockhopper pinguins (Corfous sauteurs) avec Darwin Expeditions. Les bus étaient déjà réservés mais j’appréhendais que le trajet soit trop long et nous fatigue trop (un jour entier pour y aller en bus). Ayant appris que l’excursion n’était pas sûre pour le 29/11 à cause du temps, on a décidé d’annuler cette étape et sommes restés 2 nuits de plus au Gualicho à Puerto Madryn où nous nous sentons bien. Nous avons réussi à nous faire rembourser nos billets de bus et avons pris l’avion de Trelew pour El Calafate: 1h45 au lieu de 22h de bus, le choix a été vite fait😉
Aerolineas Argentinas: très bien. Membre skyteam

El Calafate est un village très agréable, de 2500 habitants, tout en bois, ambiance station de ski. Nous adorons les bruits d’oiseaux dans les rues. On lève la tête et on aperçoit ces grands oiseaux à long bec, des ibis à fasse noire.

L’après-midi, nous avons fait le tour de la lagune Nimez, une ballade de 2h à observer les oiseaux du coin, dont des flamands roses. La vue est magnifique sur le lac et la mer derrière.

Le soir, petit resto où nous avons rencontré un couple de français avec leurs deux filles qui faisaient un trip de 4 mois. C’était sympa d’échanger! On a passé un bon moment.

La ville est un peu plus chère qu’à Puerto Madryn ou Buenos Aires, peut-être plus touristique. Nous logeons à El Calafate Hostel : très bien, joli et bien placé.

Etant descendus plus au Sud de l’hémisphère, le jour se lève vers 5h du matin. Il n’y aucun volet totalement occultant dans tous les endroits où nous dormons. Vive le cache-yeux ! Il sert bien sinon, on se réveille comme en plein jour.

On commence à nous apercevoir de quelques subtilités de la langue espagnole en Amérique Latine par rapport à l’Espagne. Les 2 LLdans « pollo » ou « se llama » se prononcent « pocho », « se chama ».
En Argentine, je pensais que c’était principalement le boeuf qui était la grande spécialité de viande mais il y a aussi énormément de moutons. Ils font grillés la carcasse entière sur des gros BBQ en vitrine de restaurant. Beaucoup de moutons sont exportés vers l’Europe et transformés chez nous apparemment. Ils ont la « raw material » et nous avons les « machines ».

Excursion au glacier, El Perito Moreno :

7h30 – 15h

Réservée avec notre hôtel.

Le glacier est à environ 2h de El Calafate.
La journée commence par un tour de bateau près du Glacier, El Perito Moreno, puis promenade en face de ce dernier.

Encore une journée spectaculaire. Le glacier est splendide.

Toutes les vues et hauteurs donnent un spectacle différent du glacier. Les couleurs sont magnifiques avec une palette de bleu du marine ou bleu clair. Sur le chemin, il y a du monde mais on arrive facilement à trouver un banc libre, un balcon pour faire de magnifiques photos. Ballade et pic-nic très sympa.

On entend le glacier craqué, ça fait penser à un feu d’artifice. Des blocs de glace se détachent et créent des vagues. Le glacier fait 5km de large sur 30km de long (on ne dirait pas, c’est fou) et 60m de hauteur. C’est un des seuls glaciers qui continuent d’avancer à ce jour.

Seul bémol: trop touristique! Nous avons fait le trajet dans un gros bus avec une guide peu impliquée qui récite son discours à un débit qui fait que nous ne comprenons pas grand chose😅. On aurait pu louer une voiture pour nous y rendre par nous-même mais l’avantage du bus, c’est qu’on peut dormir et récupérer des réveils matinaux!

Les tarifs de l’excursion :

33€ par personne + 12€ entrée du parc : 12€ (moitié prix pour enfant -16 ans et gratuit pour enfant de 2 ans).

Step 3 : Puerto Natales (2 au 4 dec)

Direction le Chili

El Calafate => Puerto Natales : 6h de bus

Le passage de frontière est un peu « galère » en bus, nous sommes nombreux. Pas de queue pour nous, on nous fait passer devant avec les enfants😁!

On s’arrête à un premier stop pour faire la sortie de territoire et 5min après, on se réarrête, devons tous sortir du bus ainsi que tous nos sacs qui sont sentis un par un par un chien. Nous arrivons avec 1h15 de retard à Puerto Natales.

CONSEIL BUS: réserver les places 1 à 4, c’est celles qui sont tout devant. On a la vue dégagée sur la route! Par contre, pas possible en CAMA. Ce sont des SEMI CAMA, mais suffisant quand on ne voyage pas de nuit.

Etant descendus encore plus bas, nous avons 18h de plein jour.

La ville de 22 000 habitants est une ville typique, austère, de la Patagonie, comme on peut imaginer. Les maisons ressemblent à des cabanes, en tôle, assez mal isolées. On se demande comment ils arrivent à bien chauffer l’hiver.

Il y a un petit marché artisanal très sympa pour acheter des souvenirs locaux à base de laine (cache cou, bonnet, porte clés, …).

Excursion en bateau vers les glaciers Balmaceda et Serrano :

7h30 – 14h30

Super journée, paysages magnifiques dans les fjords de Patagonie, avec les montagnes enneigées du parc Torres Del Paine en fond. Nous avons approché de près une colonie d’éléphants de mer, sommes allés au pied de cascades splendides, puis du glacier Balmaceda, tout cela en bateau.

Ensuite, débarquement sur un ponton pour faire une marche d’1 heure A/R pour voir de près le glacier Serrano.

La ballade est très sympa le long du lac arrivant au glacier. Il fait chaud.

Il parait qu’il y a à peine 10 ans, le lac n’existait pas. C’était le glacier à la place. Le réchauffement climatique est plus que visible ici !

Seul bémol: croisière assez chère comparée aux prix des autres excursions réalisées, et cela dans un bateau rempli à bloc: 150 personnes.

Cependant, personnel est adorable. On a eu un petit café, puis whisky glace offert à tout le monde après la ballade!

On recommande cette compagnie : Turismo 21 de Mayo.

Nous avons bien rigolé avec Eva et Enzo qui ont fait des sourires à tout le bateau. Eva saluait tout le monde en partant et les réponses étaient : « que guapa », « trop mignon »…😂

A chaque fois que nous rencontrons des français, principalement des retraités en vacances, Enzo a le droit à « tu as bien de la chance de voir tout cela à ton âge »!. Il s’en rend compte et est vraiment émerveillé de tout ce qu’il voit. Ca fait plaisir.

Nous logeons dans une cabane avec un étage en Air bnb en plein centre. Bien placé, le patron très serviable, hébergement idéal pour une famille avec 2 chambres mais pas très très clean. Nous nous sommes fait à manger les 2 soirs, ce qui a permis de ne pas coucher trop tard les enfants et leur faire à manger autre chose que des pizzas et de la friture😂.Surtout que le midi, c’est quasi tout le temps, sandwich jambon, fromage….

Si nous avions une journée de plus, nous aurions bien loué une voiture pour se balader dans le parc El torres del Paine.
Nous adorons cette région du monde, c’est magique. Les paysages sont grandioses et la faune incroyable.

Step 4 : Punta Arenas (4 au 5 dec)


3h de bus pour arriver à Punta Arenas. Plein de moutons dans les plaines!

Ville sans charme particulier de 120 000 habitants. Nous voyons les dégâts des émeutes car tous les magasins ont des panneaux de bois en guise de vitrine qui ont dû être brisées. Il y a des tags sur les façades des banques. Ça donne l’impression que tous les commerces sont fermés.

Nous avions réservé par internet une excursion à l’Ile Magdalena pour voir les pingouins dont le fameux Rockhopper pingouin (il parait qu’il y a 3 sur l’île pour le moment) et naviguer dans le fameux détroit de Magellan. Au bout de 40min de bateau, ça bougeait vraiment beaucoup. Le capitaine a décidé de faire demi-tour. Beaucoup de personnes ne se sentaient pas bien à bord. La mer s’est levée d’un coup. On voit les pics de courants se former, on est à la confrontation des 2 océans, Atlantique et Pacifique.

Malheureusement, nous n’avons pas pu voir les pingouins! La nature décide ! Je n’aurais finalement pas pu voir mes fameux Rockhopper pinguins, snif!

Le vent est impressionnant dans les rues de la ville, on croirait s’envoler.

Nous avons trouvé un très bon resto Thaï le soir. Ca réconforte !

Step 5 : Vina del Mar à côté de Valaparaiso (5 au 7 dec)

A cause du contexte actuel, nous préférons éviter les grandes villes de Santiago et Valparaiso pour se poser à Vina del Mar, station balnéaire à côté de Valparaiso. Nous louons une voiture à l’aéroport de Santiago pour nous rendre à Vina del Mar en 1h15. La route ressemble à la Costa Del Sol, très aride et montagneux.

On s’est fait plaisir à prendre un appartement Air bnb face à la mer. La vue est splendide sur Valparaiso et le coucher de soleil sur la mer.

Ca y est, nous allons pouvoir nous poser un peu, faire une bonne grasse mat et des machines. Cela fait plusieurs jours que nous nous levons entre 5h30 et 6h30 du mat, pour prendre un bus ou pour aller en excursion. Même si nous dormons un peu dans les transports, cela fatigue un peu.

La ville est sympa mais nous ressentons une vraie disparité entre l’Argentine et le Chili. Le Chili est plus défavorisé mais plus cher. On remarque les fortes inégalités sociales.

Cette région du monde nous a émerveillée avec ses paysages à couper le souffle et une faune sensationnelle. Nous restons sans voix sur ce que nous avons vu, aussi bien les petits que les grands. Les endroits de Patagonie qui nous ont le plus marqués sont El Calafate et Puerto Madryn.

—————————————————————————

Read more

Laisser un commentaire