Envie de mer ! Pourquoi?

D’où nous est venue cette envie de bateau?

Nous naviguions chacun de notre côté avec nos parents étant petits, qui laisse des traces indélébiles de bonheur ultime. Tous les 2, nous avons des parcours similaires.

A l’adolescence, nous préférons passer nos après-midis avec nos copains respectifs à la plage plutôt que d’être avec nos parents. Les premières « amourettes » sont beaucoup plus importantes, n’est-ce pas ?!

Et voici notre première rencontre, sur la plage de Toulhars à Larmor un été. J’avais 16 ans et Eric, 19.

Je n’ai plus mis les pieds sur le bateau de mon père pendant des années.

Nous préférions aller en Espagne dans l’appartement de mes beaux-parents, en amoureux.

Mon père est décédé, j’avais 23 ans, laissant derrière lui, un magnifique CATANA, sur lequel nous sommes montés qu’une fois. Je le regrette aujourd’hui mais la vie est ainsi faite et nos envies changent.

Même si le voilier était loin à cette époque, l’eau était quand même à nos côtés en vivant sur une péniche. Notre belle « Les 6 Frères » dans le bassin de l’Arsenal à Paris pendant 8 ans. Une époque super ! De bons moments avec les copains!!!

De retour à Lorient, notre terre natale, nous voulions tous les 2 se mettre sérieusement à la voile. Nous laissions notre petit Enzo aux grand-parents pour faire un stage d’une semaine sur un voilier avec l’école des Glénans. Nous avons eu de la chance de se retrouver tous les 2 sur un bateau avec le mono. Nous avons beaucoup appris et acquis de la confiance. La conclusion a été : « On peut y arriver tous seuls ».

De là, nous décidons d’acquérir notre premier bateau, Géronimo, un Gibsea 105 DL pour faire nos premières armes. J’avoue qu’Eric maîtrise beaucoup mieux que moi, le bateau et les manoeuvres. L’expérience de naviguer en péniche est là!

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Nous gardons ce bateau pendant 4 ans dont 1 an où il a dû être à sec pour problème d’osmose. Nous avons tiré partie de ce petit désagrément en louant 2 fois de suite la même année un bateau en Grèce, un Océanis 37 qui nous a fait passer de merveilleuses vacances… dont une grosse tempête pour nous apprendre l’autre facette de la Mer Méditerranée. Enzo est bien amariné. Nickel.

Nos lectures, depuis plusieurs plusieurs années sont quasi exclusivement des récits d’aventures en bateau, souvent de tours du monde, plus ou moins récents. Dès que nous en trouvons un nouveau, nous nous empressons de l’acheter.

Nos lectures : http://familletinseau.com/references/

On s’est dit qu’un jour, ce sera nous!

Mais quand?

Au Grand Pavois de la Rochelle, nous avons rencontré un couple revenu de 3 ans de tour du monde à la voile, qui faisait la promotion de leur livre, que nous avons acheté « Au Fil des Milles » de Claire Ozanne. Je me souviens de sa phrase très assurée, me disant : « Allez y, vous êtes prêts! »

Cela nous a fait nous poser concrètement la question : « Qu’est-ce qui nous bloque aujourd’hui et qu’est-ce qu’il faut qu’on fasse pour pouvoir le faire, ce tour du monde? »

Nous voulions un 2eme enfant et pas question de faire un tour du monde enceinte. J’aime trop les petits apéros et encore plus qu’en on est en « vacances ».

Enceinte d’Eva, nous avons fixé l’année. Ce sera sur 2020! Enzo aura 7 ans, il reviendra avec plein de souvenirs et un autre regard sur le monde. Eva aura 2 ans, elle marchera et commencera à se débrouiller toute seule. Elle aura seulement un peu moins de souvenirs que son frère mais elle va beaucoup apprendre.

Je me renseigne pour un congé parental et Eric, un congé sabbatique. Les 2 sont accordés! Merci chers employeurs!

Le congé parental a permis de fixer la date de début et de fin, c’est à dire, aux 3 ans d’Eva. Je devrais reprendre le travail en novembre 2020 donc nous partirons en Novembre 2019! Cela nous convenaient bien ainsi.

Concernant l’itinéraire :

Au départ, c’était partir 1 an en bateau vers les Antilles.

Après quelques discussions et plus particulièrement une avec mon cousin, Nicolas, nous avons changé d’avis. Je me suis dit qu’il n’avait pas tord, que c’était peut-être un peu risqué de traverser l’Atlantique avec 2 enfants dont une en bas âge (je pense à l’appendicite ou autre complication…). C’était peut-être « too much » pour notre première grande nav.

De fil en aiguille, nous options pour un tour de Méditerranée.

Pourquoi?

  • Parce que c’est magnifique et qu’il y a plein de coins et recoins à découvrir.
  • Il y a de quoi faire, notre but étant la Croatie et la Grèce de l’Ouest.
  • C’est une grosse nav mais nous serons toujours relativement proches des côtes en cas de pépins.
  • C’est une 1ere expérience hauturière avant de se lancer à traverser l’Atlantique, qu’on garde pour plus tard.

Par contre, qu’allons-nous faire l’hiver?

Vu qu’il est difficile de prendre de longues vacances l’hiver dans nos jobs respectifs et que nous aimerions beaucoup découvrir l’Australie et la Nouvelle-Zélande, l’opportunité est là !

+ nous avons ajouté 4 autres destinations : Mexique, Argentine, Chili et Indonésie

Revenons au bateau :

Pour notre projet de navigation et avec 2 enfants maintenant, nous voulions acquérir un plus grand bateau.

Eric a vendu Géronimo en 3 mois, et les recherches actives ont commencé.

Après de nombreuses visites de Dufour 45, Oceanis 473, Ovni 37, Gibsea 43, nous sommes tombés sur « The One », c’est lui et pas un autre. Voici KEMBA, un Océanis 43, déjà équipé pour la navigation hauturière car les anciens proprio avait le projet de faire un tour du monde, qui a malheureusement dû être annulé pour raison de santé.

Nous avons 3 cabines, éolienne, bimini, panneaux solaires, winch électrique, déssalinisateur, guindeau électrique, le top ! Cela fait maintenant 2 saisons que nous naviguons dessus. Il est parfait. On se sent bien et nous nous voyons sans aucun problème vivre 7 mois à bord. J’ai hâte !

Petit + : Pour couronner le tout, nous avons eu la chance d’avoir une place au port du Kernevel une semaine après l’avoir acheté! Cela faisait 6 années que nous étions sur liste d’attente.👌